À boire et à manger

Éditeur GALLIMARD
Collection : A boire et à manger
Paru le
Papier ISBN: 9782070642687
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours ouvrables

Quels sont les ustensiles indispensables à tout cuisinier qui se respecte ? Où trouver l'ail des ours ? Que faire de nos amies les courges ? Où aller, manger si vous êtes à Venise ? Comment préparer un bon apéro ? Et un risotto aux asperges ? Et les crêpes ?Ce livre est le prolongement du blog que Guillaume Long développe au jour le jour pour la rubrique gastronomique du site « lemonde.fr ».Vous ne trouverez pas dans ces pages des dosages précis, de temps de cuisson à la minute et des thermostats à tout va, mais des expérimentations, des anecdotes, des chroniques culinaires, bref... à boire et à manger.

Les libraires craquent

  • Les incontournables de mars 2012 par la librairie Monet

    Depuis 2009, l’auteur anime un blogue gastronomique sur le site du journal Le Monde, duquel cet album constitue le prolongement. Au menu, un peu de tout : bases culinaires, anecdotes, excursions gourmandes et recettes sur le pouce ; ici, un ludique guide d’identification des filets de poisson ; là, une plantureuse tournée des restaurants de Budapest ; là encore, la préparation intégrale – de la cueillette à la réaction gustative – d’une salade de pissenlits. Le tout est traité avec légèreté et humour, et un style simple et rond, mais expressif. Loin d’une cuisine hautaine et snob, le ton est plutôt décomplexé ; par exemple, l’utilisation d’une tapette à mouche comme ingrédient essentiel à la préparation d’un bon café trouve une étonnante justification ! Notre article ici. - Eric Bouchard

Les libraires vous invitent à consulter

BD culinaire : une nouvelle tendance?

Par publié le

Tombée par hasard sur Lucky Luke, recettes pour bien nourrir son cow-boy, je me suis demandé si les livres de cuisine en BD étaient rarissimes. La réponse est probablement oui. Et bien que le sous-genre semble en croissance, l’est-il suffisamment pour devenir une réelle tendance? Avec environ 3,8% des parts de marché au Québec pour le livre de recettes, et 4% pour la BD, on voit mal comment le mélange BD et cuisine pourrait devenir un filon miraculeux pour les créateurs et les éditeurs. Mais de

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres